Admission

L’EHPAD Andrée Rochefort de statut fonction publique territoriale,  est habilité à l’aide sociale pour les 60 places. Toute personne âgée de plus 60ans peut être admise sans conditions de ressources.  L’EHPAD accueille  des personnes âgées dépendantes dont le GIR se situe entre 4 et 1.

Le  premier critère d’admission est celui de la proximité : chaque demande d’admission est évaluée en fonction de la situation familiale et médicale.

Une visite de l’établissement a systématiquement lieu lors de l’inscription suivie d’une présentation lors de l’entrée en établissement.

L’établissement

Le Conseil d’Administration du C.C.A.S s’est prononcé pour le versement de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) sous forme de dotation globale attribuée directement à l’établissement par le Conseil Départemental du lieu d’origine du résident, conformément à l’article L 232-15 du Code de l’Action Sociale et des Familles.
Pour les personnes dont les ressources sont insuffisantes une demande d’Aide Sociale est à faire auprès du CCAS de la mairie du POULIGUEN. Le résident peut bénéficier de l’APL en fonction de ses ressources, il doit en faire la demande auprès du service concerné.

Le prix de journée pour 2015 est fixé à : 56,77 euros (Talon modérateur compris)

Le tarif hébergement pour les résidents à bénéficiant de l’Aide-Sociale est fixé chaque année par arrêté du Président du Conseil Départemental.

Télécharger le dossier d’admission (pdf depuis le site gouv.fr)

La démarche qualité

La démarche qualité et la mise en place d’un système d’évaluation incombent à l’établissement, comme énoncé par application de la loi 2002-2 portant la rénovation de l’action sociale et médico-sociale.

En conformité avec la circulaire du 21 octobre 2011 relative à l’évaluation des activités et de la qualité des prestations délivrées dans les établissements et services sociaux et médico sociaux, l’ANESM recommande d’évaluer la qualité des prestations au travers de six axes centrés sur les résidents :

  • la garantie des droits individuels et collectifs
  • la prévention des risques liés à la santé
  • le maintien des capacités dans les actes de la vie quotidienne
  • l’accompagnement de la dépendance
  • la personnalisation de l’accompagnement
  • l’accompagnement de fin de vie.